Le sida tue 7 200 Haïtiens chaque année

Published On décembre 10, 2016 |

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale du sida en Haïti, l’équipe de pays de l’ONUSIDA a rappelé que le nombre de personnes séropositives en Haïti ayant reçu des soins médicaux a plus que doublé entre 2010 et 2015 (plus de 82 500 à ce jour). En outre, les nouvelles infections ont diminué de plus de 27% depuis 2004 et les décès liés à cette maladie de 49% depuis 2008.

Néanmoins, 150 961 personnes vivent toujours avec le VIH / SIDA en Haïti, selon des informations officielles, et la prévalence chez les filles de 15 à 24 ans est trois fois plus élevée que chez les garçons du même âge.

Haïti est un pays prioritaire pour accélérer l’élimination du VIH d’ici 2030. D’ici 2016, le taux de transmission du VIH des mères à leurs bébés à 6 semaines de vie a augmenté à 4,23% qu’il était plus de 12% en 2010. Malgré Ces progrès, 7 500 personnes séropositives meurent chaque année en Haïti (près de 20 personnes par jour).

Le taux de prévalence chez les adultes âgés de 15 à 49 ans est de 2,2% (1,7% pour les hommes et 2,7% pour les femmes), mais il est de 12,9% chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et de 8,7% chez les prostituées des deux sexes.

Il convient de rappeler que la propagation du VIH en Haïti est liée à de multiples facteurs tels que la pauvreté, le faible niveau de scolarité, les rapports intergénérationnels, les inégalités entre les sexes et l’accès limité aux services de prévention et de traitement du VIH.

Les actions de sensibilisation telles que le dépistage et la non-discrimination font partie de la stratégie nationale globale pour l’élimination du sida, qui comprend également la mise à la disposition des personnes atteintes du sida.

Like this Article? Share it!

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *